Question supplémentaire?

Vous trouverez ci-dessous les réponses à des questions souvent posées Ou vous pouvez nous contacter directement dans notre filiale de Genève

Musculation & alimentation

Connaissances sur les muscles, Conseils, S’entraîner et profiter , Tous les exercices

Les personnes qui pratiquent la musculation stimulent aussi leur métabolisme. La musculature est en effet notre plus grand organe métabolique. En l’entraînant on accroît le métabolisme de base en calories. La musculation – en combinaison avec quelques règles d’alimentation simple constitue donc une bonne manière d’éliminer les graisses superflues.

musculature organe métabolique

Brûler davantage de calories que vous n’en consommer.

Vous vous entraînez régulièrement chez Exersuisse. Il s’agit-là d’une première étape importante pour booster votre métabolisme, car les muscles sont calorivores. Plus nous sommes musclés, plus notre consommation d’énergie est élevée – même en dormant. On peut donc profiter de cet effet positif – en essayant d’absorber seulement les calories nécessaires, voire moins. Le calcul est simple: en consommant plus de calories que nous n’en brûlons, nous stockons des graisses. En revanche, si nous en brûlons plus que nous n’en ingurgitons (ce qui engendre un bilan énergétique négatif), nous pouvons faire disparaître nos capitons indésirables. Il convient pour celà de limiter ce que vous mangez entre les repas. Renoncez si possible aux petits en-cas (voir conseil n° 3).

Les muscles sont calorivores.

Bon à savoir: attention aux calories

Quand nous diminuons notre poids de 10 kilos seulement en réduisant l’apport en calories, on suppose qu’on perd en moyenne 3 kilos de muscles pour 7 kilos de graisses. Les besoins quotidiens en énergie diminuent donc d’environ 10%, soit près de 300 kilocalories pour un homme adulte. Cette diminution du métabolisme peut être compensée par la musculation: en développant nos muscles, nous accroissons notre métabolisme de base.

Musculation et alimentation: conseils pour avoir la ligne

Manger varié.

En mangeant varié, nous apportons à notre corps tout ce dont il a besoin. La pyramide alimentaire de la Société suisse de nutrition  vous donne un résumé des règles principales. Trois repas équilibrés par jour permettent de calmer la sensation de faim entre les repas et d’éviter les grignotages. Une alimentation équilibrée comportant des portions adaptées vous permettra également d’éviter de compter les calories.

Musculation et alimentation

Les personnes qui pratiquent la musculation stimulent aussi leur métabolisme.

Faites des pauses!

Entre les repas, essayez d’observer des pauses de quatre à cinq heures sans manger. De telles pauses permettent que votre niveau d’insuline ne soit pas constamment élevé et vous régulez ainsi votre sensation de faim. Après chaque repas contenant des glucides, notre glycémie augmente et notre pancréas doit alors produire de l’insuline pour décomposer le sucre. Plus le taux d’insuline se trouvant dans le sang est élevé, moins on brûle de graisses. Accordez donc à votre système métabolique cette pause bien méritée. Il vous remerciera en commençant à s’attaquer à vos petits bourrelets.

Vous avez d’autres questions sur le thème Musculation et alimentation? Alors écrivez-nous à info@exersuisse.ch.

Question supplémentaire?

Vous trouverez ci-dessous les réponses à des questions souvent posées Ou vous pouvez nous contacter directement dans notre filiale de Genève